Loi Blanquer – Analyse de la Fcpe Nationale

Courrier reçu de la Fcpe Nationale en Avril 2019 :

Bonjour,

Vous trouverez ci-joint le dossier d’analyse de la FCPE sur le projet de loi « Pour une école de la confiance ».

Par ailleurs, voici un récapitulatif de toutes nos prises de position officielles à l’adresse des journalistes, vous permettant de retrouver des éléments de langage pour vos propres interviews.

Lettre ouverte du 25 mars au ministre de l’Education nationale

Déclaration liminaire FCPE au CSE du 21 mars

Déclaration liminaire FCPE au CSE du 11 mars

Les drapeaux dans les classe – CP du 14 février

Scolarisation de tous demande de retrait d’un amendement – CP du 11 février

Etablissement public des savoirs fondamentaux : copie à revoir

Etablissement public des savoirs fondamentaux, lettre aux députés – 4 février  

Voici également quelques articles issus de notre bulletin hebdomadaire, Un clic, une info :

Éducation. Une fronde inédite bouscule les réformes BlanquerL’Humanité, 3 avril 2019, Olivier Chartrain.

Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE juge que « ce gouvernement ne comprend que le rapport de forces ». « Nous avons besoin, conclut-il, d’une mobilisation générale pour dire l’école que nous voulons » et non d’une réforme qui, au lycée, « ne donne pas aux jeunes les moyens de s’inventer un avenir ».

 Projet de loi sur l’école : l’opération déminage de BlanquerLe Parisien, 27 mars 2019, Christel Brigaudeau, Joffrey Vovos.

Le ministre de l’Éducation annonce qu’il va amender son projet de loi sur « l’école de la confiance ». C’est une victoire pour les associations de parents d’élèves mobilisées, à commencer par la première d’entre elles, la FCPE, qui craignait que le texte « serve de prétexte à des collectivités locales pour fermer des écoles et faire des économies d’échelle sur le dos des enfants », résume son coprésident, Rodrigo Arenas.

Non, les classes de maternelle ne vont pas être remplacées par des jardins d’enfantsMarianne, 26 mars 2019, Anthony Cortés.

Dans plusieurs départements, des opérations « écoles mortes » s’organisent pour protester contre le projet de loi Blanquer. Un mouvement motivé par des éléments concrets du texte mais aussi par une mauvaise interprétation concernant la maternelle. Rodrigo Arenas, coprésident de la FCPE estime qu’il n’y a, dans ce texte, « aucune ambiguïté sur les maternelles », bien que circulent « des tracts non signés avec des choses fausses dessus ».

La folle rumeur de la fin des écoles maternelles, Le Parisien, 25 mars 2019, Christel Brigaudeau.

« On voit circuler des tracts non signés avec des choses fausses dessus. Mais il n’y a pas d’ambiguïté sur les maternelles », explique Rodrigo Arenas, coprésident de la FCPE, très remonté par ailleurs contre la loi Blanquer.

Etablissements publics des savoirs fondamentaux : Blanquer cède ? L’Expresso, 20 mars 2019, François Jarraud.

La forte mobilisation des enseignants du premier degré dans le mouvement du 19 mars a-t-elle déjà porté ses fruits ? Le ministre de l’éducation nationale semble revenir sur la mise en place des établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF) et le maintien des directeurs d’école.

« Les députés n’ont-ils pas mieux à faire ? » : l’affichage du drapeau français en classe vu par le monde éducatif, Le Monde, 12 février 2019, Violaine Morin.

« Les valeurs de la République s’apprennent tout au long de la vie », selon Rodrigo Arenas, coprésident de la FCPE : « Ce n’est pas parce que l’on applique une grille identitaire qu’on va apprendre les valeurs républicaines ».

 Bien cordialement,

La Présidence, Carla Dugault, Rodrigo Arenas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.