La réforme au collège Maupassant de Houilles

Ca y est, c’est la rentrée et la réforme des collèges entre en vigueur.

Il n’est pas peu dire que cette réforme a occupé les esprits au collège tout au long de l’année dernière :

  • De nouveaux concepts à appréhender (approche projet, aide personnalisée pendant les heures de cours, nouveaux programmes…),
  • Une réforme appliquée sur les 4 niveaux en même temps,
  • Une information qui arrive très progressivement alors qu’il faut prendre des décisions pour préparer la rentrée,
  • Quelques contreparties douloureuses aux évolutions proposées : fin des euro-langues, menaces sur les bi-langues,

Rappelons d’abord les quelques constats qui ont conduit à la réforme:

– un modèle d’enseignement du collège, construit comme un petit lycée, échoue à faire réussir tous les élèves ;
– Renforçant les inégalités sociales, le collège marque une rupture préjudiciable à de nombreux élèves entre le primaire et le secondaire,

– un nombre de décrocheurs et d’élèves sortis sans qualification du système éducatif.

Partant de ces constats voici les avancées de la réforme :

– La mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques, et en particulier la pédagogie de projet (intégrée dans l’examen final du brevet des collèges);
– Le développement de l’interdisciplinarité (avec les enseignements pratiques interdisciplinaires) ;
– La généralisation de l’accompagnement personnalisé pour tous et un volume d’heure complémentaire pour développer les groupes à effectifs réduits ;
– Le renforcement de l’enseignement des langues (LV2 pour tous en 5ème et augmentation du volume horaire) ;
– Des rythmes mieux adaptés aux élèves (90 minutes de pause méridienne et des journées ne dépassant pas 6h pour les élèves de 6ème) ;
– Davantage d’autonomie pour les établissements pour définir et organiser une part des enseignements selon les besoins des élèves, et avec l’ensemble de la communauté éducative.

Au collège Maupassant :

Nous (les membres du conseil d’administration du collège) avons utilisé cette autonomie pour:

  • Préserver la pratique des bi-langues (2 groupes d’allemand et 1 groupe de Portugais) sur les 4 niveaux, ainsi qu’un groupe  latin/grec à partir de la 5ème,
  • Permettre un dédoublement des classes en français et maths (6ème et 3ème), afin de faciliter l’aide personnalisée et la différenciation des matières physique/SVT/techno en 6ème
  • Réserver 8 heures par semaine pour rétablir le soutien scolaire qui avait disparu l’an dernier.

L’autonomie d’un collège reste cependant limitée (contraintes importantes liées notamment aux compétences disponibles en matière d’enseignement).

Il nous reste maintenant à réussir cette rentrée, à utiliser pleinement les potentiels de cette réforme et à remonter et résoudre les difficultés qui pourraient se présenter. Ceci nécessitera une vigilance accrue des parents.

Il serait aussi pertinent de poser la question du rétablissement des groupes euro-langues (5 heures de cours par semaine en allemand ou portugais), qui s’inscrivaient dans un projet plus large avec les lycées et permettaient à des élèves d’atteindre un très bon niveau dans la langue pratiquée.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.