Collèges : Brevet, DHG, Réforme…

Les élèves de 3ème des collèges Lamartine et Maupassant se préparent à passer le Brevet des collèges, les 25 et 26 juin prochain. Ils sont en pleine révision et nous leur souhaitons bonne chance !

En voilà qui échapperont à la baisse des DHG (Dotation Horaire Globale) prévue pour l’année prochaine et à la réforme des collèges dont la mise en application est prévue pour la rentrée 2016.

Nous vous parlons de DHG, mais tant que l’on n’a pas d’enfant au collège, c’est un peu compliqué ces DHG, voici quelques explications :

  • Qu’est-ce que la DHG ?

La DHG (Dotation Horaire Globale) est une enveloppe d’heures attribuée à l’établissement par l’Inspection Académique (pour les collèges) ou par le Rectorat (lycées), en fonction des effectifs prévus, des options ou spécialités proposées et des diverses voies d’orientation (après la seconde).

Elle se compose d’heures postes (HP), correspondant aux postes fixes implantés dans les établissements et à des moyens provisoires, et d’heures supplémentaires années (HSA).

Sur la base du rapport H/E (heures par élève) qui peut varier suivant les sections, les niveaux, la taille des établissements, chaque établissement reçoit une dotation horaire globale qui est censée devoir lui suffire pour organiser les enseignements obligatoires, optionnels, et éventuellement de soutien.

  • Comment est calculé le nombre d’heures allouées ?

Le premier critère d’allocation est l’effectif prévu à la rentrée : la prévision d’effectif (réalisée en juin) permet de calculer le nombre d’heures (dont certaines en heures supplémentaires) et de déterminer le nombre minimum de divisions nécessaires. Il est donc particulièrement important d’être vigilants sur les prévisions d’effectifs, qui sont le plus souvent évalués au plus juste.

Pour les collèges, cette dotation peut être complétée de dotations supplémentaires, selon des critères de taille et de catégorie de l’établissement (collèges ZEP, collèges « Ambition–réussite »). A cette dotation vient s’ajouter une dotation en heures supplémentaires (HSE) pour les études dirigées et la remédiation.

  • Quelle utilisation est-elle faite de la dotation horaire ?

Nous avons vu ci-dessus que les prévisions d’effectif et des variables d’environnement permettent de calculer le nombre d’heures mises à disposition de l’établissement.

On détermine alors :

* le nombre d’heures nécessaires aux enseignements obligatoires, cela sur la base du nombre minimum de classes déterminé en fonction de l’effectif prévu

* les heures nécessaires aux activités diverses obligatoires (UNSS, Labo…), aux options.

Par différence entre la dotation horaire globale et ces heures obligatoires, on obtient la marge horaire disponible : c’est cette marge que l’établissement a latitude d’utiliser, au service de son projet d’établissement.

  • Que fait-on au CA ?

1) A partir du tableau de répartition effectué par le Chef d’établissement, la commission permanente étudie le nombre de divisions, les effectifs prévus, l’adéquation entre heures affectées et horaires d’enseignement obligatoires, et les propositions d’utilisation des heures restantes (travail en demi-groupes, ou heures de soutien, etc).

2) Le CA se prononce sur la répartition des moyens par discipline et par conséquent sur les créations/ suppressions de postes (art 2 du décret n°85-924 du 30 août 1985 relatif aux EPLE) mais pas sur les moyens eux-mêmes.

  • Et si la DHG est insuffisante ?

Si le montant de la dotation ne permet pas de couvrir les besoins estimés, la répartition ne peut pas être satisfaisante. Le refus de vote ou le vote contre s’impose alors.

Il faut, en explication de vote, mettre en évidence les besoins réels de l’établissement, préciser les points noirs (effectifs des classes et groupes, horaires minima, regroupements anti-pédagogiques, enseignements non ou incomplètement assurés, etc).

Le vote contre doit s’accompagner de vœux ou d’une motion, réclamant une dotation respectant les besoins réels de l’établissement, les horaires obligatoires, la diversification des options, les moyens pour lutter contre l’échec scolaire, etc. Si le vote négatif l’emporte, il doit être suivi d’une demande d’audience à l’IA ou au rectorat afin de demander des moyens supplémentaires, et argumenter cette demande.

Pour les collèges de Houilles, il faut savoir que les prévisions de DHG pour la rentrée 2015 sont à la baisse et que concrètement ça veut dire pour nos enfants :

  • moins d’aménagements possibles en petit groupe, notamment pour les langues, la SVT et les Sciences Physiques,
  • la disparition de l’accompagnement éducatif, qui venait en soutien aux élèves en difficulté,
  • un appauvrissement de l’offre d’options (allemand et latin).

Les représentants de parents d’élèves au collège se sont d’ailleurs associés aux équipes enseignantes pour exprimer leur désaccord face à ces baisses envisagées, avec le dépôt de motions aux conseils d’administration.

Et pour en savoir plus sur la réforme des collèges, nous vous proposons d’aller sur cette page qui donne certains éléments de réponse.

Pour ou contre la réforme, c’est bien dur à dire, il y a surement des bonnes choses et d’autres plus difficiles à mettre en œuvre dans de bonnes conditions.

Ce qu’il y a de sûr, c’est que l’on aura besoin de vous pour appuyer, ou non, certains points qui nous tiendront à cœur.

Il y a des combats à mener, même au collège !

Alors si cela n’est pas déjà le cas et si vous êtes intéressés par toutes ces problématiques, rejoignez-nous sur les listes FCPE des collèges Lamartine et Maupassant !

La DHG en image :

DGF_Fev2015

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.