LA FCPE poursuit son combat pour la défense de l’égalité des sexes

 

Avec le temps les inégalités entre hommes et femmes tendent à se réduire mais des écarts importants, dans la sphère professionnelle comme la sphère domestique, demeurent. Voici quelques-unes des inégalités entre hommes et femmes qui perdurent encore aujourd’hui dans la sphère professionnelle.

Des inégalités d’accès à l’emploi

  • Taux d’emploi : 67% des femmes contre 76% des hommes de 20-64 ans (2014)

  • Temps partiel : 80,1% des postes à temps partiel sont occupés par des femmes (2014)
  • Faible mixité des métiers : près de la moitiée des femmes en emploi se concentrent dans seulement 12 familles professionnelles sur 87 (2014)

Des inégalités de revenus

  • Écart de salaire : 24 % d’écarts de salaires dans le privé comme dans le public (2014)

  • Montant des retraites : 932 euros pour les femmes contre 1603 euros pour les hommes (2014)

 

Des inégalités d’accès aux responsabilités dans tous les secteurs de la vie sociale

  • Créateurs d’entreprise : 62% d’hommes et 28% de femmes (2012)
  • Les dirigeants de société salariés : 81,9% sont des hommes (2014)
  • Seul 13,8% des maires sont des femmes (2014)
  • Seul 26,89% des députés sont des femmes (2014)

La FCPE s’est toujours battue pour que soit prises en compte à l’école ces questions d’inégalités et de discriminations sexuelles car la réduction de ces écarts passe notamment par une sensibilisation à la question des inégalités et des « rôles » sociaux des hommes et des femmes et par une réduction des « stéréotypes de sexe ». C’est pourquoi la FCPE a toujours souhaité que soit intégrée dans la formation des enseignants la déconstruction des stéréotypes sexués et que les enfants, dès la maternelle, soient sensibilisés à l’égalité entre filles et garçons. C’est dans cet optique que la FCPE avait demandé  la généralisation de l’ABCD de l’égalité fille-garçons à toutes les classes (voir l’article de la FCPE).

Mais face à quelques contradicteurs (voir l’article de la FCPE) le gouvernement a reculé et a abandonné l’ABCD de l’égalité. C’est donc un nouveau « plan d’action » pour l’égalité entre filles et garçons qui sera mis en place dès la rentrée 2014. Les représentants de parents n’ont pas été consultés dans ce changement de cap. La FCPE déplore ce manque de concertation et s’inquiète que le gouvernement ait écouté « quelques individus extrêmistes » et non les organisations élues. La FCPE poursuit son combat pour défendre l’égalité et lutter contre les discriminations.

Vous pouvez retrouver toutes les informations du nouveau plan d’action sur le site internet du Ministère des droits des femmes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.